Connaissez-vous les règles du Texas Hold'em ?

Les règles du Texas Hold’em

Le poker est en réalité non pas un jeu de cartes mais une famille de jeux de cartes qui comporte de très nombreuses variantes, parfois très différentes. Nous allons traiter ici de la formule la plus connue et également la plus jouée au monde qui est le Texas Hold’em. Et bien que les règles soient faciles à comprendre, cela ne signifie en aucun cas que le jeu est simple. Plus simplement, le poker Texas Hold’em illustre parfaitement la loi de Bushnell : “Easy to learn, hard to master” ou en français “Facile à apprendre mais difficile à maîtriser”.

 

D’où vient le Texas Hold’em ?

Comme de nombreux jeux de cartes, il est difficile d’attribuer très précisément la paternité ou la date de création du Texas Hold’em. Sans surprise, cette variante nous vient tout droit des USA. Officiellement, l’administration de l’Etat du Texas aux Etats-Unis a reconnu la ville de Robstow comme lieu de naissance au début du XIXe siècle.

Il a fallut attendre 1967 pour que le Texas Hold’em atteigne Las Vegas et ses célèbres casinos. À l’époque, ce style de poker n’était pas encore très connu et n’était jouable qu’au Golden Nugget, dont la localisation et l’aspect des salles de jeux n’attiraient pas les joueurs les plus fortunés. En 1970, les frères Binion achetèrent les droits d’un tournoi où étaient proposés différents jeux, dont le Texas Hold’em. Ils décidèrent, sur les conseils d’un journaliste amateur de poker, de jouer l’événement principal sur les règles du Texas Hold’em no-limit et renommèrent le tournoi World Series of Poker (qui est aujourd’hui le plus gros tournoi de Texas Hold’em au monde).

La démocratisation auprès du grand public s’opère dans les années 2000 grâce à la victoire de Chris Moneymaker en 2003. Joueur inconnu qui sévissait sur Internet, à une époque où le développement du poker en ligne n’a strictement rien à voir avec ce que l’on connait aujourd’hui. Il se qualifie dans un premier temps en remportant un tournoi satellite et remporte au nez et à la barbe des joueurs professionnels le WSOP : il empoche la somme de 2,5 millions de dollars et inspire les joueurs amateurs du monde entier.

 

Les règles du Texas Hold’em

  • Avant même la distribution des cartes, les 2 deux joueurs positionnés après le donneur, à sa gauche, doivent payer des blinds, ou mises forcées. Le joueur le plus proche du donneur s’acquitte d’une petite blind et le second de la grosse blind.
  • Le joueur-donneur possède un jeton appelé bouton. Il distribue en 2 tours, suivant les aiguilles d’une montre, 2 cartes faces cachées à tous les autres joueurs qui ont la responsabilité de garder secret leurs cartes.
  • Dès que tous les joueurs ont pris connaissance de leurs cartes, le premier tour de mise appelé pré-flop débute par la personne positionnée après la grosse blind.
  • Une fois le premier tour fini, le donneur (aussi appelé dealer) “brûle” une carte (c’est-à-dire qu’il met de côté une carte qui ne sera pas jouée durant cette partie) et tire le flop qui consiste en 3 cartes faces visibles. Ces cartes sont communes à tous les joueurs et servent à construire des mains à l’aide des deux cartes servies. À nouveau, les joueurs sont invités à miser.
  • Le 3ème tour commence et le dealer brûle une nouvelle carte avant de révéler la 4ème carte du tableau ou “the turn”. Nouvelle mise des joueurs encore en lice.
  • Dernier tour et dernière carte brûlée avant de tirer la 5ème et dernière carte “ the river”. Dernière mise des joueurs.
  • Pour terminer, les joueurs abattent leurs cartes (appeler abattage ou showdown) et comparent donc les meilleures mains. La plus forte remporte le pot et en cas d’égalité ce dernier est partagé.
  • Le jeton de dealer est alors passé au joueur à gauche du précédent dealer et un nouveau coup commence.

LeCasinoFrancais.com