Résumé de la 6ème journée de Ligue 1

Résumé de la 6ème journée de Ligue 1

Pour la 6ème journée de Ligue 1 Conforama, la première et dernière place du tournoi semblent clairement se dessiner. L’ultra favori Paris Saint-Germain engrange sa 6ème victoire en autant de rencontres tandis que Guingamp court encore derrière son premier succès depuis le début de la saison. Entre les deux pôles du classement, tout semble encore ouvert avec le réveil de Lyon depuis sa victoire en Ligue des Champions et la baisse de régime de l’Olympique de Marseille.

 

Paris encore leader, L’En Avant Guingamp dans la tourmente

Nouvelle journée pour le PSG et nouvelle victoire. Malgré leur défaite en Ligue des Champions face à Liverpool, les Parisiens gardent le cap en national et engrangent une nouvelle les fameux 3 points. Et une nouvelle fois encore, le club de la capitale s’est fait surprendre et à laisser son adversaire du jour ouvrir le score par un malencontreux but contre son camp de Rabiot (12’) qui trompe Buffon. Mais si Paris n’arrive pas à ouvrir le score en premier, Rennes n’arrive pas à conserver son avantage comme on a pu le constater lors de ses précédentes prestations. C’est donc en toute logique que les premiers ont tout d’abord égalisé par un but de Di Maria à la 45ème puis on prit l’avantage en seconde période grâce à Meunier (61’). Choupo-Moting s’est ensuite chargé d’enfoncer définitivement le clou à la 83ème et inscrit par la même occasion son tout premier but en Ligue 1.

L’En Avant Guingamp aurait bien besoin d’une victoire, car l’équipe bretonne en est à sa 6ème défaite en 6 rencontres et le maintien en L1 apparaît de plus en plus compromis… À l’inverse, Bordeaux s’est offert une petite cure de remise en confiance en abattant l’EAG d’un solide 3 - 1. Après une première période plate sans grand intérêt, les Girondins se sont réveillés grâce au but de Kamano à la 53ème. Guingamp revient ensuite au score à la 70ème grâce à un penalty, dû à une faute sur Thuram qui se charge de transformer l’occasion en but. Mais on sent les Bretons fébriles et la sanction tombe à la 80ème : Karamoh qui vient à peine de rentrer sur le terrain donne l’avantage à son équipe avec un tir dans un angle fermé qui rentre faire trembler les filets. Bordeaux crucifie Guingamp dans le temps additionnel et s’offre son troisième but grâce à un De Préville en contre-attaque à la 95ème. Les Girondins devront confirmer leur bon état de santé face au LOSC mercredi prochain tandis que l’EAG n’a plus le droit à l’erreur et se doit de vaincre Nîmes à la même date.

 

Lyon fait couler la frégate marseillaise à coup de boulet de canon

Si l’on regarde les statistiques, Marseille n’a pas réussi à gagner à Lyon depuis 2007. Et ce n’est pas en 2018, soit 11 ans après la dernière victoire au pays des Gones, que l’OM mettra fin à cette terrible disette. En effet, Lyon a écrasé l’un de ses plus grands rivaux par 4 buts à 2 et conserve donc son invincibilité face à l’OM, du moins à domicile. La semaine de rêve de Lyon résonne à l’opposé de celle cauchemardesque des Marseillais. Les premiers semblent s'être métamorphosés depuis leur exploit en Ligue des Champions face à Manchester City et efface petit à petit leur début de saison plus que mitigé. Les seconds en revanche enchaînent défaite en Ligue Europa à domicile et déculotté à l’extérieur, semblant confirmer leurs difficultés face aux “gros”.

Tout commence par une ouverture du score par Lyon à la 27ème par Aouar à la suite d’une remontée fantastique du terrain en une-deux par la pair Traoré - Ndombele. Marseille profite alors à la 37ème d’une énorme faute défensive de Diop qui perd le ballon devant la surface que Thauvin se charge de planter au fond des cages. Et si au retour de l’entracte les deux équipes étaient à égalité, il n’aura fallu que 6 minutes pour que Traoré marque l’écart et signe le début de la noyade marseillaise. Il renchérit moins de 10 minutes plus tard et inscrit un nouveau but à la 60ème. Pendant ce temps, l’OM prend l’eau et ne trouve pas de solution malgré les changements effectués. Le dernier but lyonnais est signé Nabil Fekir (74’), qui transforme un penalty accordé à la suite d’une faute sur Traoré, encore lui, par Strootman. Comme un sursaut, Njie inscrit pour Marseille un dernier petit but en fin de rencontre qui ne changera malheureusement pas la face du match. Cette victoire permet aux Gones de revenir au niveau des Phocéens au classement avec 10 points.

 

 

Tous les résultats de la cinquième journée de la Ligue 1 Conforama

 

 

Vendredi 21 septembre 2018
Monaco 1 - 1

                                        Nîmes

Samedi 22 septembre 2018

LOSC

St-Etienne

Angers

Montpellier

Strasbourg

Reims

2 - 1

2 - 1

0 - 0

1 - 0

3 - 1

0 - 0 

                                        Nantes

                                        Caen

                                        Toulouse

                                        Nice

                                        Amiens

                                        Dijon

Dimanche 23 septembre 2018

Rennes

Guingamp

Lyon

1 - 3

1 - 3

4 - 2

                                        PSG

                                        Bordeaux

                                        OM


 


LeCasinoFrancais.com