Naomi Osaka gagne l'US Open 2018

Naomi Osaka sacrée championne de l’US Open 2018

La Japonaise Naomi Osaka a remporté une victoire historique lors de son premier tournoi du Grand Chelem en battant Serena Williams en deux manches au stade Arthur Ashe à Flushing Meadows. Mais le coup de sang de l’Américaine envers l'arbitre du match Carlos Ramos, qui lui a infligé en tout 3 pénalités, a malheureusement pris le dessus médiatiquement et a totalement éclipsé le succès d'Osaka.

 

Une finale d’US Open entachée par un conflit entre Serena Williams et l’arbitre

Osaka a fait preuve d'une impressionnante puissance et d'une constance exemplaire lors de sa victoire en 2 sets 6 - 2, 6 - 4 sur celle qui possède déjà 23 titre de Grand Chelem, et son jeu dominant dans la première manche a mis Williams dans une position délicate. Tandis que Williams jouait mieux dans la deuxième manche, Carlos Ramos, l’arbitre de chaise, l'a avertie une première fois pour avoir reçu de l’aide depuis les gradins de son coach, une "violation du code". Il lui a ensuite enlevé un autre point après avoir cassé sa raquette de colère. Serena Williams a été fortement contrariée par l'appel et s’en est prise directement à Ramos entre les échanges. Elle l’a traité de “voleur” et Ramos a réagi en infligeant une pénalité supplémentaire d'un match pour son accusation. L'entraîneur de Williams, Patrick Mouratoglou, a admis lors d'une interview qu'il donnait des conseils à ses joueurs, mais qu'il n'avait jamais reçu d’avertissement pour cela jusqu’à maintenant.

 

Un conflit qui ne doit pas faire oublier l’accomplissement de Naomi Osaka

Naomi Osaka est la première joueuse japonaise à remporter un titre du Grand Chelem. Elle a été rapide et réactive au début du match, s'inclinant malgré tout ensuite sur cinq points consécutifs après que Williams ait remporté la première partie de son service. Il était clair qu'Osaka était nullement intimidée par l’Américaine malgré toute l’admiration qu’elle peut lui porter. Williams a semblé se reprendre dans la deuxième manche, mais Osaka a refusé de céder. Une adversaire redoutable en plus des pénalités infligées par l'arbitre ont semblé mettre à mal Williams qui a finalement plié face à la Japonaise. Osaka a donc remporté sa première finale du Grand Chelem et repart avec 3,8 millions de dollars pour ce triomphe. Malheureusement, la foule en grande partie derrière sa championne locale s'est mise à huer au moment de l'annonce des pénalités et même après la fin du match, ce qui a donné lieu à une étrange cérémonie de remise des prix. Les deux joueuses semblaient déconcertées, et Serena Williams a dû demander à la foule de se calmer et de respecter le sacre et la performance d’Osaka. La cérémonie a également été un moment embarrassant pour Osaka qui s’est retrouvé à s'excuser d'avoir battu Williams, dont elle a dit qu'elle était son idole au tennis. Même si l'on connait la politesse légendaire des Japonais, ses paroles sonnent étrangement à l'oreille pour quelqu'un qui a battu dans les règles son adversaire...


LeCasinoFrancais.com